Oiseaux

Quelle est la période de migration des cigognes ?

Dans une étude menée par l’ONG espagnole SEO/BirdLife, on apprend que la cigogne modifie son itinéraire et ses migrations en raison des changements profonds pr ovoqués par les activités humaines. 

Ainsi, la cigogne blanche a choisi l’Espagne comme destination pour passer ses hivers, là où elle trouve facilement de quoi se nourrir grâce aux vastes décharges qui bordent les villes. À la différence de la cigogne noire qui a choisi l’Afrique et l’Inde pour ses migrations. Dans cet article, nous allons voir quelle est la période de migration des cigognes.

La cigogne blanche : ce qu’il faut savoir

cigogne strasbourg

En tant qu’espèce protégée du patrimoine, la cigogne blanche, qui est un des symboles de la fécondité d’après une croyance du Moyen Âge, est un symbole typique de l’Alsace, parce qu’elle bâtit son propre nid sur les cheminées des habitations alsaciennes. Elle peut tout autant opter pour le sommet d’un arbre ou un pilier.

La cigogne blanche est un oiseau migrateur de grande taille qui peut mesurer 1,15 m, peser 4,5 kg et atteindre une imposante envergure de 2,15 m. Son plumage est de couleur noire et blanche tandis que ses pattes sont de couleur rouge, très minces et très longues. Hormis l’Alsace, les cigognes blanches sont principalement présentes dans les régions de Charente-Maritime, de Picardie, de Normandie et de Baie de Somme, mais aussi à Nancy dans la région Lorraine.

Période de migration des cigognes blanches

Cet oiseau migrateur choisit généralement de s’installer tout près des foyers humains. Il entreprend sa route vers l’Afrique ou l’Espagne, du début de la seconde moitié de février, et ce, jusqu’à la fin du mois d’août pour regagner la France et y séjourner à nouveau le reste de l’année.

Lire :  La cigogne : vers où s'envole cet oiseau migrateur ?

Qu’en est-il de la cigogne noire ?

La cigogne noire se trouve en effet dans la péninsule ibérique et dans les pays d’Europe de l’est où elle construit ses nids dans des zones isolées de la population humaine, notamment dans des forêts, sur des rochers, des rivières ou des mares. La cigogne noire est moins grande que la cigogne blanche, vu qu’elle ne dépasse pas 1 m de hauteur et que son poids n’excède pas 3 kg pour une envergure qui atteint au maximum 160 cm. 

Cette espèce se démarque par son plumage touffu et volumineux à la hauteur du thorax pouvant constituer une collerette ainsi que par ses plumes de couleur blanche situées en dessous de la queue (il s’agit des plumes sous-caudales.), à la base de la poitrine et en dessous de ses ailes (il s’agit des plumes axillaires.). Quant au reste de son corps, des plumes noires le recouvrent, dévoilant des nuances de reflets parfois mauves, parfois verts.

Période de migration des cigognes noires

La cigogne noire entreprend sa migration à partir de mi-août, voire même début septembre, et ce, jusqu’au mois de mars pour pouvoir hiverner en Inde ou dans les pays africains comme le Mali, le Nigeria et la Tunisie. Les plus vieilles de ces cigognes décollent plus tardivement que leurs cadettes. 

Pour rejoindre ces zones géographiques, elles se déplacent en volant au gré des courants aériens chauds, faisant ainsi un trajet de 300 km par jour, pouvant aller jusqu’à 500 km. Toutefois, on trouve également des cigognes appartenant à des catégories plus rares, comme par exemple :

  • La cigogne orientale ;
  • la cigogne épiscopale ;
  • la cigogne maguari ;
  • la cigogne d’Abdim.
Lire :  Symbole de la cigogne : tout savoir sur la légende !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.