Oiseaux

La cigogne porte-bonheur : l’oiseau de bon augure !

La cigogne fait partie des oiseaux migrateurs qui sont assimilés à des êtres porte-bonheur. Cet oiseau, étant u n considéré comme un symbole de stabilité, attire la chance dans pratiquement tous les aspects de votre vie, à savoir, la fécondité, la prospérité, le bien-être, les jeux et autres, et ce, pour ceux et celles qui ont une réelle foi en cet oiseau.

Ainsi, il vous portera assistance pour vos parties de jeux de hasard et dans toute votre vie quotidienne. Il est cependant souvent très compliqué d’avoir ces oiseaux autour de vous en permanence. Il est donc possible de faire fabriquer une pièce à l’effigie de cet oiseau (pendentif, porte-clé, etc.).

La cigogne dans les religions et les civilisations

La cigogne fait partie des plus vieux et des plus forts symboles d’une nouvelle naissance. Ainsi, en Ukraine, la cigogne représentait un symbole défavorable. En effet, lorsque les militants luttaient pour le développement du pays, ils se débarrassaient des nids de cigognes, lesquels étaient assimilés à la misère et à la modestie des villageois.

La cigogne fut plus chanceuse en Moldavie. Cet oiseau représentait en effet un emblème national pour les vignerons et les fabricants de vin. Par ailleurs, on raconte que les cigognes amenaient du raisin à la population de la ville assiégée. Ainsi, les défenseurs parvenaient à battre l’ennemi grâce à cette aide.

cigogne porte bonheur

De nombreux habitants de diverses villes européennes voyaient en la cigogne une source de bonheur, qui apporte la stabilité dans la famille, une récolte abondante et une bonne nouvelle, comme la venue au monde d’un bébé sous peu.

Lire :  Quelle est la période de migration des cigognes ?

Il était aussi estimé que l’installation d’une cigogne sur le toit d’un maison assurait une meilleure protection contre les éclairs (la cigogne fut, dans l’ancienne Allemagne, associée à Thor, le dieu du tonnerre.).

L’habitat naturel des cigognes

De nombreuses espèces de cigogne migrent entre les zones de nidification et celles où elles hivernent, alors que d’autres espèces sont plutôt sédentaires et effectuent des déplacements locaux selon la période des précipitations. Grâce à leurs grandes ailes, elles peuvent parcourir de grandes distances grâce aux courants d’air chaud.

Les milieux de vie diffèrent selon le genre et l’espèce. Il y a des oiseaux qui apprécient les régions littorales, les lagunes, les étangs et les prairies aquatiques, tandis que d’autres fréquentent les savanes sèches et les steppes et enfin, d’autres oiseaux préfèrent les mangroves et les forêts humides.

La classification des différentes cigognes

Les cigognes sont classifiées en 6 genres pour 19 espèces :

  • Mycteria : on retrouve le tantale d’Amérique, le tantale blanc, le tantale ibis et le tantale indien.
  • Anastomus : on retrouve le bec ouvert indien et le bec ouvert africain.
  • Ciconia : il s’agit de la cigogne noire, la cigogne d’Abdim, la cigogne épiscopale, la cigogne de Storm, la cigogne maguari et la cigogne orientale.
  • Ephippiorhynchus : on retrouve le jabiru asiatique et le jabiru africain.
  • Jabiru : il s’agit du jabiru d’Amérique.
  • Leptoptilos : on retrouve le marabout africain, le marabout argala et le marabout poilu.

Si vous croyez à la légende qui dit que la cigogne est un symbole porte-bonheur, il est possible de vous procurer des pendentifs, des accessoires et des objets décoratifs en forme de cigogne. 

Lire :  Les cigognes à Strasbourg : en voie de disparition dans la région

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *